Le Progrès - Page introuvable

Le site est actuellement indisponible

Nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément. Veuillez réessayer plus tard.

jeudi, 31 mai 2012

Confusion(s)

Quel bordel à gauche dans la première circonscription ! Bien heureux ou plutôt bien malin l'électeur qui s'y retrouvera car tout ou presque n'y est que confusion. Jetez juste un œil sur les affiches des deux principaux candidats, Thierry Braillard et Philippe Meirieu, et vous saisirez l’ampleur de la confusion entretenue.

 

Lire la suite

lundi, 28 mai 2012

Du retour des ex

Décidément les ex vont être à la mode. Hier, j'évoquais une ex de très fraîche date (cf "De l'importance des ex ») ; à peine avais-je posté ces quelques lignes que je découvrais une invitation de la seule candidate aux législatives à avoir un charmant accent d'outre-manche, la socialiste Sheila Mac Carron. Son comité de soutien dans la 9e circonscription, organise une "soirée festive" le 1er juin au Bois d’Oingt avec celui qui le préside, Jean Auroux. Quand on parle d'ex et presque, en l'occurrence, de revenant…  Qui se souvient aujourd'hui que l'ancien maire (PS) de Roanne fut le premier ministre du Travail de François Mitterrand, celui qui laissa durablement sa trace avec  notamment les fameuses "lois Auroux" sur les droits et l’organisation dans l’entreprise  (en fait concoctées par sa conseillère de l'époque, une certaine Martine Aubry) , la 5e semaine de congés payés, la retraite à 60ans etc? Ce pays de Michel Mercier avait quasiment disparu de la scène publique depuis plusieurs années après une carrière politique qui connut son firmament dans l’euphorie puis les désenchantements des premiers pas  de la gauche au pouvoir sous la 5é République. En ressortant ainsi de sa retraite cet ancien ministre de 70 ans, qui vient de publier un livre de souvenirs certainement passionnant, « L’homme des lois », Sheila Mas Carron entend probablement ancrer symboliquement sa candidature à gauche. Sans faire offense aux qualités ni au parcours du président de son comité de soutien, on peut en effet douter que ce soit pour attirer les forces de la jeunesse.

 M.R-P

 

19:26 Publié dans Législatives, PS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, législatives, auroux |  Facebook | | | |

dimanche, 27 mai 2012

De l'importance des ex

Dis maman, ça dure combien de temps le statut privilégié d'ancien ministre ? Non,  non je ne veux pas parler du salaire que tout ancien ministre conserve six mois ;  sauf un, qui a pris  la décision unilatérale et un tantinet démago de renoncer à son salaire d'ex ministre. Qui ? l'ex-protégé de Barrot, ex-chiraquien, ex-sarkozyste et aujourd'hui si j'ai bien compris Filloniste et tout ce riche itinéraire en moins de 8 ans ! (vous avez compris de qui je parle ? Pour ceux qui non allez à la petite note en bas).

Lire la suite

00:21 Publié dans UMP | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ump, gouvernement, berra |  Facebook | | | |

jeudi, 24 mai 2012

Lyon : Meirieu au firmament dans un sondage venu d'ailleurs

Présenté  comme initié par les instances  parisiennes  du  PS, un sondage  TNS-SOFRES aurait été réalisé dans la 1re circonscription du  Rhône. Avec des résultats surprenants... Chez certains protagonistes, on parle de "manipulation".

Lire la suite

17:45 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

mercredi, 23 mai 2012

La dérive du financement public des partis

 

Connaissez-vous l'Alliance Royale, le Trèfle, le RIC ou même le POI ? Non certainement et pourtant ces groupuscules et quelques autres alignent plusieurs candidats aux élections législatives dans le Rhône. Ce faisant, ils alimentent l'inflation électorale qui fait que pour 14 circonscriptions il y a 185 candidats, soit une moyenne de 13 avec un pic dans la 3e à Lyon : 21 candidats ; en vrac et que chacun y retrouve ses petits : PO, LO, NPA, SP, FG-PCF, EE-LV, FN, UMP, RIC, AR, PS, VAM, Centre, CNIP, AEI, PP, CAP 21, MRC, ARC, LDD, CPLF, d'après les étiquettes déposées à la préfecture. On pourra dire que c'est là signe de vitalité de la démocratie, qu'un très large éventail d'opinions est vivifiant. Bernique, mon oeil, tintin. Ce déluge de candidats et de sigles traduit surtout une perversion de notre système  de financement public des partis. Il y a des dizaines de candidats que les électeurs ne verront jamais pour la simple raison qu'ils ne font que de la figuration pour un parti ou mouvement plus ou moins fantoche avec comme seul objectif de grappiller quelques voix pour espérer être éligible à ce fameux financement public et basta. Il y a quelques années il y avait eu ainsi plusieurs candidats dans le Rhône qui étaient tous....Marseillais. Inutile de vous dire qu'ils ne rencontrèrent pas un seul rhodanien…. Sans doute étaient-ils tous parents, voisins ou amis les uns des autres. Bref, si le financement public a contribué à assainir la vie politique, il serait peut-être temps de se pencher sur ses dérives.

Michel Rivet-Paturel

 

Lire la suite

lundi, 14 mai 2012

Savoureux silence au conseil municipal

C’est drôle mais personne n’a relevé la position un brin « skyzophrénique » de l’adjoint aux Finances, Richard Brumm, flagrante pourtant huit jours après la présidentielle et en pleine campagne législative. L’avocat était un soutien affiché de Nicolas Sarkozy – comme les responsables de l’opposition municipale, Michel Havard ou Denis Broliquier. Mais au conseil municipal de Lyon il est élu avec la gauche et donc il vient de s’opposer à ces autres amlis de Sarkozy sur le compte administratif de la ville qu’il à présenté lui-même en personne. A droite – pas même le député UMP, Michel Havard qui est pourtant le seul à avoir  évoqué « le matraquage fiscal »  du nouveau résident de la République- n’a moufté. Quant à la gauche, même la présidente du groupe communiste, Nicole Gay, qui pourtant fut la seule à avoir  évoqué lors de son intervention l’échec du Président sortant – ne pipa mot sur ce point. Ce fut tout bon pour l’adjoint qui a ainsi pu tenir un discours identique à celui de son leader national mais en l’adressant cette fois-ci à ses « amis »( ?)  «adversaires( ?) locaux de droite : « je ne comprends pas qu’on puisse toujours tout critiquer ». Savoureux moment.

M.Rivet-Paturel

 

19:34 Publié dans Conseil municipal, Présidentielle, PS, UMP | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil municipal lyon, brumm, sarkozy, ump |  Facebook | | | |

Coucou du conseil municipal de Lyon

Le conseil municipal de Lyon de ce jour se déroule sans la ministre sortante, Nora Berra, dont on ne sait toujours pas si elle sera ou non candidate aux législatives mais en présence de la (peut-être) future ministre, Najat Valaud-Belkacem, qui, elle, confirme qu'elle part comme prévu dans la 4 e circonscription. Tout cela sous la présidence naturelle mais souvent un peu agacée ou distante me semble-t-il du maire de Lyon, Gérard Collomb, qui selon, toute vraisemblance, ne sera pas du prochain gouvernement. Peut-être à la veille de la nomination  du nouveau Premier ministre et à l'avant-veille de celle du futur gouvernement a-t-il un petit coup de spleen alors que plus le temps passe plus diminue ses chances de jamais pouvoir être appelé "Monsieur le ministre" ? Blouse ou pas, Gérard Collomb conserve sa stratégie de mépris si ce n’est d’infantilisation de ses adversaires et notamment de celui qui a vocation naturelle à être son principal challenger aux municipales de 2014, le député UMP de Lyon, Michel Havard. Pas un regard en sa direction lorsque le parlementaire intervient ou alors avec un petit sourire ironique. C’est peut-être déstabilisant pour le député qui doit impérativement et rapidement  ne plus s’en laisser compter comme cela s’il veut réellement aborder la prochaine campagne municipale en tant que leader de la droite. En tout cas, l’attitude du maire est insupportable pour tout citoyen ou observateur. Le conseil municipal n’est pas une école avec un prof et des élèves.

 M.R-P

 

 

 

 

 

18:42 Publié dans Conseil municipal, PS, UMP | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil municipal lyon, collomb, havard |  Facebook | | | |

jeudi, 10 mai 2012

Centristes : beaucoup de silence, un peu de militantisme, un brin de déblocage

Que vont faire les centristes du Rhône ? Leurs nombreuses chapelles étaient plutôt bien parties pour avoir un maximum de candidats communs aux élections législatives. Sans doute parce que la majorité d'entre eux étaient persuadés que François Bayrou, celui qu'ils avaient soutenu au premier tour de la Présidentielle, ne prendrait pas position au second. Mais patatras ! Assumant jusqu'au bout sa dénonciation constante durant cinq ans du régime et des pratiques du président sortant et désormais sorti, le Béarnais a fait le choix de François Hollande.

 

Lire la suite

15:42 Publié dans Centre, MoDem, Nouveau Centre, Présidentielle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : centre, modem, nouveau centre |  Facebook | | | |

vendredi, 04 mai 2012

Bayrou: Don Quichotte entre au Moulin Rouge

Il y  a une chose dont on n'a pas assez parlé pendant cette campagne présidentielle, c'est la météo ! Cette  effroyable  sécheresse qui impose aux bêtes les plus fragiles, repues, et gavées d'ornements de tous ordres de s'arrimer à  d'autres rivages pour contenter leur soif.

Lire la suite

17:17 Publié dans Centre, Présidentielle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Le centre revient en partie à ses origines

Le landernau centriste lyonnais est sous le choc de la déclaration de François Bayrou, hier soir, appelant à voter François Hollande. Soyons franc : ni ceux penchant à gauche ni ceux penchant à droite ni les extrême-centristes mous n'osaient croire que leur leader serait aussi catégorique. Les centre droit ne pouvaient imaginer que cet ancien ministre de gouvernements conservateurs puisse un jour appeller à voter à gauche. Les centre-gauche n'espéraient plus qu'ils puissent les rejoindre sur leur ligne. Quant aux extrême-mous, ils étaient persuadés que le tropisme, l'attraction  du vide électoral abyssal dans lequel jusqu'ici  ils se complaisent en compagnie de Bayrou, le confondant avec la vertu, étaient désormais inscrits ad vitam comme leur avenir.

Lire la suite

15:27 Publié dans Centre, Présidentielle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bayrou, modem, centristes |  Facebook | | | |

 
Le Progrès - Page introuvable

Le site est actuellement indisponible

Nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément. Veuillez réessayer plus tard.